Fiche conseil : l’arrivée du chiot à la maison. Un moment très attendu !!

L’arrivée d’un chien ou d’un chiot à la maison nécessite de l’attention, du temps, mais bien souvent quelques aménagements et conseils. Vous les retrouverez dans cet article.

Attention cependant de ne pas en faire le centre du monde. Il arrive dans un nouvel environnement qui n’a rien à voir avec ce qu’il connaissait jusque-là ! Sa mère, mais aussi ses frères et sœurs étaient avec lui et le rassuraient. Ensembles, ils ont appris quelques bases (jouer sans se faire mal, communiquer, découvrir d’autres espèces, …) maintenant le voilà seul avec ses nouveaux humains. Pendant les prochains jours (mais aussi le reste de sa vieJ), votre chiot va avoir besoin de beaucoup d’amour et d’attention.

Le repas

Dès son arrivée, il est souvent inutile de donner à manger à votre chiot. Le trajet peut l’avoir perturbé. Ensuite, 2 repas par jours sont nécessaires. Mon conseil : 2 fois par jour à heures fixes. Beaucoup de chiot préfèrent être à l’abri des regards pour manger. Placer ses gamelles à un endroit qui ne changera pas, au calme.  Si vous changer de nourriture par rapport à celle qu’il avait à l’élevage, effectuer le changement en faisant une transition lente, l’estomac du chiot est fragile (3 jours en mettant 1/4 des anciennes croquettes et 3/4 des nouvelles, puis 3 jours en mettant 1/2 des anciennes croquettes et 1/2 des nouvelles, et encore 3 jours en mettant 3/4 des anciennes croquettes et 1/4 des nouvelles. Ensuite, vous pourrez basculer sur les nouvelles). Dès le repas terminé, accompagnez le chien dehors pour qu’il fasse ses besoins. C’est l’occasion de débuter l’apprentissage de la propreté.

La première nuit « seul ».

Il n’est pas interdit de mettre le chiot dans la chambre (pas dans le lit !!) la première nuit, mais à mon sens, c’est une solution de facilité pour éviter les pleurs, mais ceux-ci interviendront le jour ou le chiot n’aura subitement pus le droit de dormir dans la chambre. Mon conseil : laisser le à l’emplacement qui lui a été désigné, mettez à l’abris tout ce qui pourrait être détruit, laissez-lui des jouets, un linge ou il y aurai l’odeur de sa mère et de sa fratrie, et une bouillote d’eau tiède bien protégée qui lui apportera la chaleur que ses frère et sœurs lui apportaient lorsqu’ils dormaient les uns contre les autres. Enfin, armez-vous de patience (et de boules quies). Les premières nuits risquent d’être le théâtre de nombreux pleurs, mais ceux-ci s’atténueront et s’arrêteront.

Les premiers jours

N’attendez pas pour débuter son éducation.

Si le chiot vous mordille alors que vous jouez avec lui, cessez immédiatement le jeu en disant « non » sur un ton suffisamment ferme. Vous pourrez reprendre le jeu quelques minutes plus tard. Ainsi vous reproduisez le comportement de ses frères et sœur ou de sa mère qui bannissaient de leurs jeux le chiot qui leur faisait mal

N’attendez pas pour sortir le chiot. Même si certains vétérinaires ou éleveurs indiquent qu’il ne faut pas sortir le chien avant que tous les rappels de vaccin ne soient effectués, il est important pour sa socialisation de voir un maximum de choses le plus rapidement possible. Toutes ces choses seront ensuite considérées comme « amies » par le chien, et il ne les craindra plus. Evitez tout de même les lieux de rassemblement de chiens (canisettes, lieux très fréquentés par les promeneurs de chiens, …)

N’hésitez pas à me contacter pour toute question pratique.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>